Vous êtes ici : Accueil > Chirurgie esthétique et plastique > Chirurgie du visage > Oreilles décollées

Oreilles décollées

L’otoplasie ou chirurgie des oreilles décollées est une intervention dont le but est de modifier les anomalies du cartilage auriculaire, afin de retrouver une harmonie du visage. L’adulte peut être opéré à tout âge, l’enfant peut être opéré à partir de 7 ans. Il faut attendre que la constance de l’oreille soit correcte, de plus, l’anesthésie locale est plus facilement tolérée après 7 ans.

Comment se déroule la consultation?

Oreilles décolléesLors de la consultation, le chirurgien, analyse les défauts au niveau de l’oreille et de l’ensemble du visage. Après l’examen le chirurgien expliquera la stratégie thérapeutique.

Type d’anesthésie

Plusieurs anesthésies sont possibles pour la chirurgie des oreilles décollées :

  1. Anesthésie locale pure, où un produit analgésique est injecté localement afin d’assurer l’insensibilité des oreilles.
  2. Anesthésie locale approfondie par des tranquillisants administrés par voie intraveineuse.
  3. Anesthésie générale classique, durant laquelle vous dormez complètement.

Le choix entre ces différentes techniques sera le fruit d’une discussion entre vous et votre chirurgien.

La chirurgie

Une cicatrice est réalisée derrière l’oreille, les cartilages sont mis en évidence, ils peuvent être râpés à la face antérieure afin de les assouplir, les muscles, rétroauriculaire peut être réséquée.

Enfin, le pavillon est ramené en bonne position par rapport au crâne et fixé par des points profonds. Les sutures sont résorbables.

Pansement : Il est réalisé grâce à des bandes élastiques autour de la tête afin de maintenir les oreilles en bonne position.

Durée : Une otoplastie bilatérale peut durer d’une à deux heures.

Après la chirurgie

Les douleurs sont habituellement modérées. Le premier pansement sera enlevé le 7e jour postopératoire. Les oreilles pourront alors apparaître gonflées, avec des reliefs masqués par l’œdème (gonflement). Des ecchymoses (bleus) plus ou moins importantes sont parfois présentes. Cet aspect éventuel ne doit pas inquiéter, car il n’est que transitoire. L’aspect tuméfié de l’oreille à l’ablation du pansement disparait rapidement. Une insensibilité transitoire est observée. Durant cette période, les activités physiques ou sportives avec risque de contact devront être évitées. L’exposition au grand froid est déconseillée pendant au moins deux mois compte tenu du risque de gelures causé par la diminution transitoire de la sensibilité des oreilles.

Les résultats

Un délai d’un à deux mois est nécessaire pour apprécier le résultat final. C’est le temps nécessaire pour que les tissus se soient assouplis et que la totalité de l’œdème se soit résorbée, laissant nettement apparaître les reliefs de l’oreille. Passé ce délai, les cicatrices seront encore un peu rosées et indurées avant de s’estomper. Dans la grande majorité des cas, les résultats sont définitifs. Une retouche est rarement nécessaire.

Les imperfections

Elles peuvent survenir si, par exemple, il y a des réactions tissulaires inattendues ou des phénomènes cicatriciels inhabituels. Ainsi on peut parfois observer une légère asymétrie entre les deux oreilles, de petites irrégularités de reliefs ou une plicature un peu trop saillante, un rétrécissement de l’orifice du conduit auditif ou encore une perception des fils profonds. Ces petits défauts, quand ils existent, sont habituellement discrets et n’attirent pas le regard.

Les complications possibles

Malgré leur rareté, vous devez quand même connaître les complications possibles suivantes :

Nécrose cutanée : Elle peut exceptionnellement survenir et est causée par un trouble de la circulation sur la peau très fine de la face antérieure du pavillon sur le relief cartilagineux. La cicatrisation se fait grâce à des pansements locaux et en laissant une petite plage cicatricielle.

Cicatrices anormales : Malgré que les sutures soient faites de façon minutieuse, les cicatrices situées en arrière du pavillon de l’oreille peuvent être le siège d’une inflammation et d’une hypertrophie gênante, voire d’une évolution « chéloïdienne » dont le traitement reste difficile.

Pour plus d’information, n’hésitez pas à contacter Le Centre de Chirurgie de la Rive-Sud au (450) 677-5533


Informez-vous

Pour plus d'information, n'hésitez pas à contacter la clinique du Dr Pierre Courchesne. Pour mieux vous servir, nous disposons de deux cliniques, l'une située à Longueuil et l'autre à Granby. Consultez la section À propos pour connaître nos coordonnées complètes.

Longueuil

504 Boulevard Roland-Therrien
Longueuil, Québec J4H 3V9

Téléphone : 450 677-5533

Pour les directions, consultez la page À propos

Granby

398 rue Principale
Granby, Québec J2G 2W6

Téléphone : 450 378-0030

Pour les directions, consultez la page À propos

Pour rejoindre sans frais le Centre de Médecine et de Chirurgie Esthétique ou le Centre de Chirurgie de la Rive-Sud

Sans frais : 1 855 677-5533