Vous êtes ici : Accueil > Chirurgie esthétique et plastique > Chirurgie du corps > Abdominoplastie

Abdominoplastie

L’intervention chirurgicale consiste à enlever un excès de peau et de graisse dans la partie moyenne ou inférieure de l’abdomen. Elle permet de retirer la peau molle, de resserrer la musculature abdominale et de « rajeunir » l’abdomen inférieur. En diminuant les replis cutanés  en excisant les cicatrices et les vergetures qui se sont formées dans le bas du ventre, il est possible d’améliorer l’apparence et le profil de l’abdomen.

Les grossesses répétées ainsi que les variations importantes de poids sont le plus souvent responsables de l’étirement des structures de la paroi abdominale. Les fibres élastiques profondes se déchirent parfois et produisent des vergetures ; une peau ramollie et atone (qui a perdu son élasticité) les rend plus évidentes. À la suite d’une perte de poids ou d’une grossesse, diète et exercices ne sauraient raffermir les chairs ou les replis cutanés.

Contrôler son poids est bénéfique si vous avez un excédent de graisse sous la peau. Une perte de poids importante peut cependant accroitre le plissement de la peau et souligner davantage les vergetures. Porter une gaine élastique aide à maintenir les tissus en place et à améliorer la forme de l’abdomen, mais cela ne modifie ni l’apparence ni la qualité de la peau. Il faut éviter de porter continuellement une gaine, parce qu’elle cause un relâchement des muscles abdominaux.

Si vous avez perdu beaucoup de poids et si un véritable tablier graisseux fait des replis dans la région inférieure de l’abdomen, une chirurgie plus importante s’impose. Avant de procéder à une telle intervention cependant, la patiente devrait avoir atteint un poids stable. Cette chirurgie, appelée lipectomie abdominale, vise habituellement à enlever les replis de peau et de graisse qui peuvent causer des problèmes d’hygiène.      

L’abdominoplastie se pratique aussi dans un but purement esthétique.

Elle vise alors à exciser un excès de peau qui peut contenir ou non des vergetures, des cicatrices et parfois un léger excès de tissu graisseux. Les patientes qui subissent le plus souvent une abdominoplastie sont de jeunes femmes, ayant eu une ou plusieurs grossesses, qui présentent à l’abdomen une peau flasque (parfois avec des vergetures), un excédent graisseux sous-cutané léger et, parfois, une musculature abdominale lâche.

Préparatifs

Il faut éviter de prendre de l’aspirine ou des anti-inflammatoires au cours des semaines précédant l’intervention et pendant la semaine qui la suit afin d’éviter des saignements pendant ou après l’opération.

Si vous prenez des médicaments, si vous avez des varices ou si vous avez déjà fait une phlébite dites-le à votre médecin lors de la visite lors de la visite précédant l’opération. Souvenez-vous aussi que les risques opératoires sont plus élevés chez les fumeurs que chez les non-fumeurs.

Utilisez un savon désinfectant lorsque vous prenez votre bain ou votre douche la veille et le jour même de l’opération.

L'opération

L’intervention se pratique le plus souvent sous anesthésie générale et dure une à deux heures. L’incision est pratiquée dans la partie inférieure de l’abdomen normalement couverte par la culotte bikini (ce qui nous permet de décoller toute la peau vers le haut jusqu’aux côtes). L’ombilic demeure là où il est placé. La musculature abdominale peut ensuite être resserrée.

Par la suite, on tire la peau de l’abdomen vers le bas et on enlève l’excédent de peau et de graisse. Tendre la peau rend les vergetures moins apparentes. Les drains (s’il y a lieu) sont habituellement retirés au bout de un à trois jours.

La cicatrice principale longe horizontalement le bas du ventre de sorte que la culotte bikini puisse la cacher. Il y a également une petite cicatrice autour du nombril, comme si on avait passé un bouton (le nombril) par une boutonnière. Dans certains cas, une incision verticale peut s’avérer nécessaire, lorsqu’il faut resserrer davantage l’abdomen d’une personne qui a perdu beaucoup de poids.

Convalescence

Vous devez demeurer au repos pendant environ deux semaines afin de permettre aux tissus  de mieux s’accoler et de prévenir le sérome (voir complications précoces). Au lit, dormez sur le dos, les jambes fléchies, pour faire en sorte de ne pas exercer une tension sur les sutures.

Votre chirurgien vous prescrira les médicaments nécessaires pour soulager les douleurs dues à l’opération. Au début, maintenez une position semi-assise. Évitez de vous tenir droit pendant quelques jours : vous exercerez ainsi moins de tension sur l’abdomen inférieur. La peau se détendra peu à peu, et vous vous sentirez plus à l’aise.

Afin de diminuer l’enflure et l’accumulation de liquide sous la peau, il vous faut porter une gaine élastique pendant les premières semaines. Un certain engourdissement et une sensibilité cutanée diminuée peuvent se manifester dans la partie inférieure de l’abdomen et durer plusieurs mois.

Pour ce qui est du retour au travail, il faut compter de deux à quatre semaines après l’opération (tout en fonction du type d’emploi). Les activités sportives, d’un à deux mois après la chirurgie.

Complications possibles

Tout acte chirurgical comporte certains risques. Aussi peu fréquents soient-ils, ces risques existent néanmoins. Ce document ne dresse pas une liste exhaustive de toutes les complications possibles, mais en voici tout de même un bon aperçu. Votre chirurgien se fera un plaisir de répondre à toutes les questions que vous vous posez à propos de l’opération. 

Saignements

Il est normal que votre pansement soit souillé pendant les premiers jours. Le suintement diminue progressivement. Un saignement plus important peut nécessiter un traitement chirurgical.

Sérome

Du liquide (sérum) peut s’accumuler sous la peau. Une ponction (parfois plusieurs) peut s’avérer nécessaire.

Infection

Peu fréquente. Drainage, pansements ou antibiotiques peuvent s’avérer nécessaires. Nécroses cutanée, plutôt rare. Une mauvaise circulation cutanée peut entraîner un retard quant à la guérison. Les fumeurs et les personnes qui ont des cicatrices abdominales dues à d’anciennes chirurgies y sont plus sujets.

Nécrose graisseuse

Parfois, des lobules graisseux peu vascularisés se liquéfient. Un écoulement jaunâtre peut persister pendant plusieurs semaines. Les fumeurs et les personnes obèses sont surtout sujets à ce type de  complication.

Déhiscence de plaie

Plutôt rare. La plaie ne guérit pas correctement et s’entrouvre soit à cause d’une déficience relative à l’apport sanguin dans la plaie, soit à cause d’une infection ou d’une accumulation de sang. La plaie peut parfois se refermer toute seule, ou alors il faut pratiquer une seconde intervention pour la fermer.

Phlébite

Très rare. Inflammation des veines dans les membres inférieurs. Elle peut nécessiter un traitement au moyen de compresses et de médicaments. Il est important de bouger les jambes et les mollets après l’opération pour éviter ce problème.

Embolie pulmonaire

Extrêmement rare. Un petit caillot peut se former dans une veine d’une jambe et se rendre aux poumons. De sérieux problèmes peuvent alors survenir. Il est important de bouger les jambes et les mollets après l’opération pour éviter ce problème.

Complications tardives

  • Mauvaise cicatrice, cicatrice vicieuse. Une retouche chirurgicale peut s’avérer nécessaire
  • Cicatrice douloureuse
  • Déformation de l’ombilic
  • Engourdissement persistant de l’abdomen inférieur
  • Œdème (enflure) persistant dans la région inférieure de l’abdomen. Une liposuccion peut s’avérer utile.

En résumé

Le redrapage abdominal se pratique couramment. Généralement, les résultats sont bien satisfaisants. La restauration de la peau et le resserrement de la musculature abdominale améliorent la forme et le contour de l’abdomen. Ils vous permettent aussi de porter des vêtements plus cintrés et de vous sentir plus à l’aise lorsque vous pratiquez certains sports. 


Informez-vous

Pour plus d'information, n'hésitez pas à contacter la clinique du Dr Pierre Courchesne. Pour mieux vous servir, nous disposons de deux cliniques, l'une située à Longueuil et l'autre à Granby. Consultez la section À propos pour connaître nos coordonnées complètes.

Longueuil

504 Boulevard Roland-Therrien
Longueuil, Québec J4H 3V9

Téléphone : 450 677-5533

Pour les directions, consultez la page À propos

Granby

398 rue Principale
Granby, Québec J2G 2W6

Téléphone : 450 378-0030

Pour les directions, consultez la page À propos

Pour rejoindre sans frais le Centre de Médecine et de Chirurgie Esthétique ou le Centre de Chirurgie de la Rive-Sud

Sans frais : 1 855 677-5533